Londres et ses multiples facettes.

En voici une, décalée, loin du tumulte de la City. Une pause, une respiration.

Londres du coté de ses cimetières, ceux avec une âme, ceux où l’on s’imaginerait à la campagne.

Lieux de vie plus que de mort : la nature reprend ses droits, on y respire, s’y promène, y court, y peint…

Pour accéder à l’album photo entier, il faut cliquer sur la photo ci-contre.

One thought on “Londres, du côté des cimetières”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *